Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Formation des chômeurs : l'Igas préconise de soutenir tout projet permettant de progresser d'un niveau de qualification

Le principal facteur de réussite étant « la motivation », « tout projet de formation » d'un demandeur d'emploi devrait être soutenu « dès lors qu'il [lui] permet de monter, à termes, d'un niveau de qualification », estime l'Igas (Inspection générale des affaires sociales) dans un pré-rapport sur la politique de formation professionnelle des demandeurs d'emploi, publié par AEF le 26 juin 2013 (AEF n°186776) (1). Si l'effet de la formation « à court terme » est « limité » pour le retour à l'emploi, on constate des « effets plus positifs sur le maintien et le renforcement de l'employabilité », soulignent les inspecteurs. Une première réunion entre l'État, les partenaires sociaux et les régions, a eu lieu ce 10 juillet pour préciser les moyens de former 30 000 chômeurs supplémentaires d'ici la fin 2013, un objectif annoncé lors de la dernière conférence sociale.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
URGENT. Formation des chômeurs : l'Igas propose d'augmenter le taux de contribution au FPSPP en période de crise

L'augmentation du taux de contribution au FPSPP (fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels) « en période de crise » est l'une des 30 recommandations du pré-rapport de l'Igas sur la formation des demandeurs d'emploi réalisé par l'Igas dans le cadre de la MAP (modernisation de l'action publique). La formation peut être considérée comme « un investissement immatériel dans le capital humain et un stabilisateur automatique contracyclique dans la mesure où le chômage rend disponible une force de travail qui, sinon, serait employée à des tâches productives ». L'inspection générale propose aussi d'évaluer de matière systématique l'efficacité des formations et d'améliorer la qualité de l'offre en labellisant les organismes de formation.

Lire la suiteLire la suite