Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Manuel Valls demande « aux élus de ne pas faire de la sécurité un sujet pour les élections municipales »

« Je demande aux élus de ne pas faire du sujet de la sécurité, de la délinquance, un sujet pour les élections municipales et encore moins pour les primaires d'une formation politique. » C'est ce qu'affirme le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, lors d'un déplacement dans les locaux du GIGN à Versailles-Satory (Yvelines), mercredi 31 juillet 2013. Il réagissait à la demande du président socialiste de la communauté urbaine de Marseille, Eugène Caselli, de classer la totalité de la ville en zone de sécurité prioritaire (AEF Sécurité globale n°184471). « Aucune surenchère dans ce domaine n'est nécessaire. C'est vrai à droite et à gauche. […] Il y a une approche globale, elle est en train de payer », indique le ministre.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Le plan « anti hold-up » est activé depuis vendredi 16 novembre 2012, indique le ministère de l'Intérieur

« Le ministère de l'Intérieur a décidé d'activer, depuis le vendredi 16 novembre 2012, le plan 'anti hold-up' », indique la place Beauvau dans un communiqué, lundi 19 novembre 2012. Cette opération « vise à prévenir la commission des vols à main armée et à lutter contre les exactions commises en réunion en centre-ville, ainsi que dans les zones et centres commerciaux », ajoute le ministère, précisant que cette opération sera menée « sur l'ensemble du territoire en partenariat avec les commerçants et autres professions particulièrement exposées ». Il indique par ailleurs que « depuis le début de l'année, le nombre de vols à main armée n'a cessé de diminuer en France (-9,3 % entre janvier et septembre 2012 par rapport à la même période de 2011) ».

Lire la suiteLire la suite