Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Investissements d'avenir : la modernisation du CFA du BTP de Rouen va bénéficier d'un soutien de 6,5 millions d'euros

Le projet de modernisation du CFA Georges Lanfry à Rouen (Seine-Maritime) va bénéficier du soutien du PIA ainsi que l'annonce Jean-Marc Ayrault, jeudi 25 juillet 2013. Ce projet doit permettre de « créer de nouvelles formations d'apprentissage spécialisées dans les matériaux et la construction et 120 places d'hébergement supplémentaires ». Le PIA va apporter 6,5 millions d'euros sous forme de subventions, soit 20 % de l'investissement total du projet qui se monte à près de 33 millions d'euros, indiquent à AEF les services du Premier ministre. Le soutien du PIA à ce projet, qui doit permettre de développer une offre de formation aux « métiers de l'écoconstruction », a été annoncé en marge de la présentation de « trois projets industriels éco-efficients » qui recevront eux aussi l'appui du programme à hauteur « du tiers, en moyenne », de leur montant total, évalué à « près de 100 millions d'euros ».

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Investissements d'avenir : le plan de Jean-Marc Ayrault ne permet pas la transition énergétique pour Delphine Batho

L'ancienne ministre de l'Écologie, Delphine Batho, estime que le deuxième plan d'investissements d'avenir présenté mardi 9 juillet 2013 par Jean-Marc Ayrault ne permet « malheureusement pas de doter la transition énergétique des moyens nécessaires à sa concrétisation » (AEF Habitat et Urbanisme n°185859). Sur les douze milliards d'euros alloués sur dix ans à ce plan, 2,3 milliards d'euros vont à la « transition énergétique, rénovation thermique et ville de demain ». Matignon met par ailleurs en avant l'introduction d'une « éco-conditionnalité » dans les critères de sélection des projets, « dans la majorité des domaines d'intervention », espérant ainsi répondre aux demandes des ONG, d'EELV, et au souhait exprimé par Delphine Batho. La FNTP attend désormais « le passage à l'acte » tandis que FNH et le Cler se montrent prudents sur les annonces. Le député Bertrand Pancher (UDI, Meuse) regrette, lui, un « plan imprécis n'étant pas à la hauteur des enjeux ».

Lire la suiteLire la suite