Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

« The Guardian » dévoile le fonctionnement d'un programme secret de la NSA, XKeyscore

« Un programme secret de la NSA (National Security Agency) permet aux analystes de faire des recherches, sans autorisation préalable, dans de vastes bases de données contenant des emails, des discussions en ligne et les historiques de navigation de millions de personnes, selon des documents fournis par le lanceur d'alertes Edward Snowden. » C'est ce qu'explique «  The Guardian  », mercredi 31 juillet 2013. Ce programme est appelé XKeyscore. La NSA, elle, vante l'utilité du programme et les contrôles qui y sont associés.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
La Chambre des représentants rejette un amendement susceptible de limiter la surveillance de la NSA (États-Unis)

« La Chambre des représentants, profondément divisée, a rejeté un amendement qui aurait empêché la NSA (National Security Agency) de collecter de grandes quantités de données téléphoniques », explique un article du « New York Times » , publié le jour du vote, mercredi 24 juillet 2013. L'amendement « aurait limité la surveillance des données téléphoniques à des cibles spécifiques, dans le cadre d'enquêtes des forces de l'ordre ». « Le vote, 205 contre 217, était beaucoup plus serré que prévu », ajoute le journal. Suite au scrutin, les parlementaires des deux chambres cherchent un consensus pour ajouter des protections supplémentaires pour les citoyens.

Lire la suiteLire la suite
États-Unis : un opérateur télécom sommé de remettre des informations personnelles à la NSA (« The Guardian »)

Aux États-Unis, « la NSA (National Security Agency) récupère les relevés téléphoniques de millions de clients de l'opérateur Verizon », affirme le journal britannique « The Guardian », dans un article publié jeudi 6 juin 2013. Verizon, décrit comme « un des plus grands opérateurs telecom » du pays, est tenu de donner ces informations en vertu d'une décision secrète de la FISC (Foreign Intelligence Surveillance Court), auquelle le quotidien a eu accès. Ce document « montre pour la première fois que sous l'administration Obama les relevés de millions de citoyens sont collectés sans distinction et en grande quantité », indépendamment du fait qu'ils soient soupçonnés d'actes répréhensibles.

Lire la suiteLire la suite