Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

« Les banques devraient signaler toute fraude sur internet à la police » (rapport parlementaire britannique)

« Les banques devraient être tenues de signaler toute fraude sur internet à la police », recommande un rapport de parlementaires britanniques, publié mardi 30 juillet 2013. « Nous sommes préoccupés par une sorte de 'trou noir' où la cybercriminalité de faible gravité est commise en toute impunité. Les criminels qui volent les victimes d'une petite somme d'argent ne sont souvent pas signalés à la police ou ne font pas l'objet d'une enquête. Les banques remboursent simplement les victimes. Or ces criminels […] peuvent faire d'énormes profits. » Les parlementaires conseillent de mieux former les policiers et d'apporter les ressources nécessaires pour faire face à la cybercriminalité.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
La cybercriminalité financière et les faits d'espionnage ont dominé le panorama de la sécurité informatique en 2012 (rapport)

Le panorama de la sécurité informatique a été dominé, en 2012, par la cybercriminalité financière à grande échelle et des faits d'espionnage émanant d'États. C'est ce qu'indique l'opérateur américain Verizon dans un rapport intitulé « Data Breach Investigations » et publié mardi 23 avril 2013. Ce rapport, dont c'est la sixième édition, analyse 47 000 rapports d'incident et 621 brèches confirmées de sécurité rapportées par les 19 partenaires de l'étude. Ces derniers sont des agences publique et des sociétés privées issues de 27 pays différents. En Europe, l'EC3 (Centre européen de lutte contre la cybercriminalité, AEF Sécurité globale n°190756), le centre de cybersécurité du Danemark, ainsi que les polices danoises, espagnoles et hollandaises sont partenaires de l'étude.

Lire la suiteLire la suite
Cybercriminalité : l'EC3 « a pour objectif de devenir un véritable carrefour de l'information » (Stéphane Duguin)

L'EC3 (European Cybercrime Centre, Centre européen de lutte contre la cybercriminalité) « a pour objectif de devenir un véritable carrefour de l'information, entre les forces de sécurité, les grands acteurs publics et les grands acteurs du privé ». C'est ce qu'explique Stéphane Duguin, chef de cabinet et programme manager en charge de la création de l'EC3, lors d'une interview à AEF Sécurité globale. Ce centre a été lancé officiellement en janvier 2013, dans les locaux d'Europol (AEF Sécurité globale n°198393). « En plus de l'augmentation d'effectif, nous avons gagné en efficacité au travers d'un management centralisé et d'un meilleur échange d'expertise entre les équipes », ajoute-t-il. Le centre travaille sur la coordination des enquêtes transnationales, mais aussi le soutien à la recherche et la formation. L'EC3 investit aussi « dans la création d'un laboratoire qui permettra l'utilisation des dernières technologies en matière de soutien technico-légal », précise Stéphane Duguin.

Lire la suiteLire la suite