Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

La présidence lituanienne de l'Union européenne décrit les principes et les objectifs du futur parquet européen

« Le parquet européen aurait le droit de demander ou, le cas échéant, d'ordonner des actes d'enquête clairement définis par le futur règlement : interrogatoire de témoins et de suspects, désignation d'experts quand des connaissances spéciales sont requises, application de mesures à caractère coercitif - saisie de biens, perquisition de locaux et de systèmes informatiques, écoutes téléphoniques, gel de transactions financières - », explique la présidence lituanienne du Conseil de l'Union européenne. Elle publie un article qui décrit les principes et objectifs du parquet européen, présenté par la Commission européenne le 17 juillet 2013 (AEF Sécurité globale n°185296)

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi