Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Retraite des fonctionnaires : la contribution employeur d'État n'augmentera pas en 2014

Le taux de la contribution employeur que l'État doit acquitter au CAS (compte d'affectation spéciale) « Pensions » afin de couvrir les charges de retraite de ses fonctionnaires, restera en 2014 au niveau actuel à savoir 74,28 % pour les personnels civils et 126,07 % pour les personnels militaires. C'est ce qui ressort de la circulaire budgétaire de la direction du Budget en date du 5 août 2013 et publiée lundi 12 août 2013, dans le cadre de la préparation du projet de loi de finances pour 2014 (1). Le taux de la contribution employeur au titre des allocations temporaires d'invalidité reste également identique à celui de 2013 (0,32%).

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Retraite des fonctionnaires : le gouvernement baisse d'un tiers la contribution employeur de l'État au mois de décembre 2009

Un décret n° 2009-1599 du 18 décembre 2009 paru au Journal officiel du dimanche 20 décembre 2009 fixe le taux de la contribution employeur due par l'État pour la couverture des charges de retraite des fonctionnaires civils à 40,14 %, à compter du 1er décembre 2009, au lieu de 60,14 % des traitements bruts depuis le 1er janvier 2009 (AEF n°279190). Cette diminution du tiers de la contribution de l'État employeur au régime de retraite « CAS (compte d'affectation spéciale) Pensions » pour les personnels civils ne vaut que pour les rémunérations versées au mois de décembre 2009, indique Bercy. Elle s'explique par le fait qu'il y a eu « un peu plus de départs en retraite que prévu » de fonctionnaires. Les opérateurs de l'État ne sont pas concernés.

Lire la suiteLire la suite