Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

La France en 2025 : le regard de quelques ministères en matière d'environnement et d'énergie

Les contributions de cinq ministères - Intérieur, Justice, Économie et Finances, Redressement productif et Égalité des territoires et Logement - sur leur vision de la France en 2025 ont été mises en ligne sur le site du « Point », jeudi 15 août 2013. Cet exercice avait été réclamé par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault à l'ensemble des membres du gouvernement au début des vacances d'été. Les ministres devront rendre leur copie « à l'occasion du séminaire gouvernemental de rentrée » organisé le 19 août prochain à l'Élysée, selon l'hebdomadaire. Trois voient à cet horizon des implications positives en matière d'environnement et d'énergie pour la France. Le ministère de l'Égalité des territoires et du Logement a la vision la moins optimiste de cette échéance, et formule plusieurs propositions pour l'infléchir.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Le CGDD présente cinq scénarios de la politique de l'eau en France en 2030

Le ministère de l'Écologie, en s'appuyant sur un groupe d'une trentaine d'experts (1), a lancé en juin 2010 la démarche prospective « Eau, milieux aquatiques et territoires durables 2030 », appelée « Aqua 2030 » dont il publie la synthèse mercredi 7 août 2013. Ces travaux de prospective sont centrés sur l'élaboration de cinq scénarios exploratoires d'évolution des relations entre eau, milieux aquatiques et territoires au niveau national, à l'horizon 2030. L'objectif de ces travaux de prospective est « moins de fournir des éléments quantitatifs sur les ressources et les demandes futures que de clarifier les différents enjeux, d'analyser les impacts territoriaux et de suggérer quelques marges de manoeuvre pour nos politiques publiques de l'eau et des milieux aquatiques dès à présent », indique le CGDD dans sa publication.

Lire la suiteLire la suite