Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

« Il appartient aux parlementaires de faire le bilan » de la fiscalisation des heures supplémentaires (Thierry Mandon)

« Un an après [la fiscalisation des heures supplémentaires], il appartient aux parlementaires de faire le bilan en s'assurant que, pour les heures vraiment exceptionnelles et faiblement rémunérées car réalisées par des salariés modestes, cette mesure n'aura pas eu un impact sur leur pouvoir d'achat ». C'est ce qu'estime le député Thierry Mandon (Essonne) et porte-parole du groupe PS, dans une déclaration formulée sur son site. Le 20 août 2013, Laurent Grandguillaume, député (PS) de la Côte d'Or, lui a fait écho sur son blog : « Concernant la suppression du dispositif de défiscalisation des heures supplémentaires, je considère que c'est une erreur sur laquelle il faut revenir en ciblant la mesure pour en limiter le coût », écrit-il.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi