Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Espé : J.-M. Ayrault incite à « tenir compte du fossé qui s'est creusé entre l'université et l'enseignement scolaire »

« Je demande en particulier aux recteurs, dans leur double rôle de recteurs et de chanceliers des universités, d'être les garants » de l'ambition des Espé qui est de « concilier une formation universitaire de haut niveau et une formation initiale et continue très professionnalisée », déclare jeudi 22 août Jean-Marc Ayrault, Premier ministre, dans une allocution aux recteurs et Dasen réunis à Matignon « à titre exceptionnel » (1).

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Huit Espé recevront un suivi spécifique la première année mais aucune ne sera accréditée de manière provisoire

« Huit Espé bénéficieront d'un accompagnement spécifique (les 3 Espé Antilles-Guyane, Grenoble, Lyon, Toulouse, Paris, Versailles) sans que cela n'affecte leur durée d'accréditation », indique la Dgesip à AEF, jeudi 25 juillet 2013 (AEF n°185270). Ces écoles devront, au cours de l'année, apporter aux ministères un complément d'information, indiquera l'article 4 de leur arrêté d'accréditation. Plus largement, d'autres dossiers d'Espé « devront être revus dans l'année notamment pour les mentions 'pratiques et ingénierie de la formation', différées à la demande des établissements », indique un document de la Dgesip présenté au Cneser du 16 juillet, qui détaille la durée d'accréditation de chaque Espé et liste les parcours proposés à la rentrée 2013. La Dgesip précise aussi à AEF les missions de « l'observatoire » et du « comité de suivi » créés en septembre 2013.

Lire la suiteLire la suite
Un projet de décret fixe la composition et le fonctionnement des deux conseils des Espé

Un projet de décret « fixant les règles relatives à la composition et au fonctionnement des conseils des écoles supérieures du professorat et de l'éducation » établit la part de représentants selon le type de collège auxquels ils appartiennent. Ce texte pourrait faire l'objet de modification avant examen en Cneser et en CSE respectivement les 16 et 17 juillet prochains. Les deux instances concernées par ce texte sont le conseil d'école de l'Espé et son conseil d'orientation scientifique et pédagogique. Ce projet de décret prévoit que l'ensemble des personnels participants « aux activités de l'école » soient « électeurs et éligibles » au conseil d'école. Il détermine aussi les modalités d'élection du président du conseil d'école et le fonctionnement du premier conseil d'école.

Lire la suiteLire la suite
CONFIDENTIEL. Un nouveau projet de cahier des charges de l'accréditation des Espé supprime leur rôle de « maître d'ouvrage délégué »

Un nouveau document intitulé « Cahier des charges de l'accréditation des écoles supérieures du professorat et de l'éducation (Espé) », daté de décembre 2012 et signé des MEN et MESR, dont AEF a eu copie lundi 17 décembre 2012, supprime la notion de « maîtrise d'ouvrage déléguée », mentionnée dans le précédent projet de cahier des charges (AEF n°201333). À la différence de la précédente version, l'accréditation « a notamment pour but de vérifier », « la capacité de l'Espé à coordonner une politique de formation des enseignants portée par les établissements de l'académie ». La première version évoquait « la capacité de l'Espé à agir en maître d'ouvrage délégué d'une politique de formation des enseignants portée par les établissements de l'académie ». Ce document, qui n'est plus estampillé « document de travail », détaille le principe de l'accréditation, qui reste sensiblement identique.

Lire la suiteLire la suite