Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Évaluation : le ministère demande à Frédéric Dardel et Denise Pumain de réfléchir à l'organisation du futur HCERES

Le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche confirme, lundi 26 août 2013, que la ministre Geneviève Fioraso a confié une « mission de réflexion et de proposition » sur l'évaluation scientifique et l'organisation du futur HCERES (Haut conseil de l'évaluation de la recherche et de l'enseignement) à Frédéric Dardel, président de l'université Paris-Descartes, et Denise Pumain, géographe, professeure à l'université Panthéon-Sorbonne (Paris-I). Instituée par la loi sur l'enseignement supérieur et la recherche (AEF n°185865), cette nouvelle autorité administrative indépendante remplacera l'actuelle Aeres (Agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur). Les deux universitaires doivent rendre « des propositions concrètes d'organisation » du Haut conseil début décembre 2013, qui serviront à préparer son décret de création.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
L'Assemblée nationale adopte définitivement le projet de loi ESR. Retour sur les principales dispositions du texte

L'Assemblée nationale adopte, en le rendant définitif, le projet de loi relatif à l'enseignement supérieur et à la recherche, mardi 9 juillet 2013, à main levée. Les groupes SRC et RRDP avaient appelé à voter pour, les groupes GDR, UMP et UDI à voter contre et le groupe écologiste à s'abstenir. Le Sénat s'était lui aussi prononcé en faveur du texte issu de la CMP le 3 juillet dernier (AEF n°186305). La loi sera donc bientôt promulguée. Patrick Hetzel (UMP) et Rudy Salles (UDI) déplorent l'absence de la ministre pendant la discussion générale, retenue par l'annonce du deuxième programme d'investissements d'avenir (AEF n°185872). Marie-George Buffet (GDR) fait part de sa « déception » : « Vous auriez pu entendre les revendications des étudiants et des personnels, vous avez préféré légiférer en urgence », lance-t-elle à l'adresse de Geneviève Fioraso. Cinq amendements rédactionnels ou de coordination avec la loi de refondation de l'école (sur les Espé) sont adoptés.

Lire la suiteLire la suite
Haut conseil de l'évaluation : la comparaison des textes votés par l'Assemblée, le Sénat et la CMP

La prévention des conflits d'intérêts des experts, la publication d'un rapport sur le bilan du fonctionnement du Haut conseil de l'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur et ses méthodologies, la suppression du comité d'orientation scientifique. Telles sont les principales modifications apportées aux dispositions sur l'évaluation du projet de loi ESR par le Sénat, le 21 juin 2013 (AEF n°186984), et par la CMP (commission mixte paritaire), le 26 juin (AEF n°186783). Si de nombreux sénateurs étaient favorables au maintien de l'Aeres, ils n'ont pas obtenu gain de cause. Alors que l'Assemblée doit se prononcer sur le texte issu de la CMP le 9 juillet et le Sénat le 3 juillet, AEF publie un tableau retraçant les évolutions du texte depuis le conseil des ministres du 20 mars.

Lire la suiteLire la suite
Assises nationales : un débat animé sur l'évaluation et le devenir de l'Aeres

« Il ne s'est pas dégagé durant ces assises de consensus sur le devenir de l'Aeres. C'est pourquoi le comité de pilotage ne peut à ce jour que proposer des axes de débat », explique Frédérique Pallez, professeur à Mines ParisTech et membre du comité de pilotage, lors de l'atelier des assises nationales de l'enseignement supérieur et de la recherche intitulé « Redéfinir l'organisation nationale et territoriale de l'ESR », lundi 26 novembre 2012, au Collège de France à Paris. Dans ses 121 propositions de réforme (AEF n°201405), le comité de pilotage ne tranche pas entre « dissolution » et « réforme » de l'Aeres, l'alternative pouvant être « une structure nationale validant les procédures d'évaluation d'origine externe et servant d'appui méthodologique à l'évaluation faite en interne à l'initiative des acteurs ». Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a déclaré hier attendre des « propositions précises quant au rôle et au devenir de l'Aeres » (AEF n°201468).

Lire la suiteLire la suite