Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

« Nous serons mobilisés jour et nuit contre les dangers de la réforme pénale », indique Jean-François Copé

« À l'Assemblée nationale et au Sénat, nous serons mobilisés jour et nuit contre les dangers de cette réforme pénale », affirme Jean-François Copé, président de l'UMP au cours du meeting de Châteaurenard (Bouches-du-Rhône), dimanche 25 août 2013. Il aborde, lors de son discours, le projet de réforme pénale de Christiane Taubira, qui doit être présenté en conseil des ministres en septembre. La garde des Sceaux « suit une ligne idéologique extrêmement claire : pour elle, la prison créé de la délinquance », explique le président de l'UMP. « Pourtant, la vérité, c'est que c'est l'impunité qui crée la délinquance. » Jean-François Copé fait aussi part de son « indignation » après les « attaques scandaleuses » de Manuel Valls à l'encontre du maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Marseille : Jean-Marc Ayrault annonce le renfort de 24 policiers et d'une compagnie républicaine de sécurité

Jean-Marc Ayrault annonce l'envoi d'une CRS à Marseille et de 24 policiers pour renforcer la police judiciaire, mardi 20 août 2013. Le Premier ministre s'exprimait lors d'une conférence de presse organisée au lendemain d'un nouvel homicide dans les quartiers Nord de Marseille. Évoquant les mesures annoncées lors de la réunion interministérielle du 6 septembre 2012 (AEF Sécurité globale n°207509 et n°207510), il estime que « les résultats sont là », mais qu'ils ne sont pas « suffisants par rapport à la demande sociale ». Jean-Marc Ayrault assure ainsi que « la petite délinquance est en baisse ». Il indique que les atteintes aux personnes sont en baisse de 14 %, les atteintes aux biens de 9 %, les vols avec violences de 18 %, les cambriolages de 20 %.

Lire la suiteLire la suite
Manuel Valls pointe ses désaccords avec le projet de réforme pénale dans une lettre à François Hollande

Le ministre de l'Intérieur pointe, dans un courrier adressé au président de la République le 25 juillet 2013, les « désaccords mis en lumière par le travail interministériel qui s'est engagé récemment autour du projet de réforme pénale ». Dans cette lettre, retranscrite par le quotidien « Le Monde » sur son site internet, mardi 13 août 2013, Manuel Valls indique que « la quasi-totalité des dispositions » du projet élaboré par la Chancellerie « a fait l'objet de discussions, voire d'oppositions du ministère de l'Intérieur, qui a toutefois tenu à proposer des alternatives ». Manuel Valls estime notamment que ce projet de texte « repose sur un socle de légitimité fragile, la conférence de consensus » et pointe des désaccords sur le fond et sur la forme. Dans sa réponse, également citée par le journal « Le Monde », la garde des Sceaux indique : « Nous sommes au point au-delà duquel on ne peut aller sans dénaturer la réforme. »

Lire la suiteLire la suite