Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

La CGPME écrit à quatre ministres pour demander « l'annulation » de la taxe poids lourds

La Confédération générale des petites et moyennes entreprises demande à quatre ministres leur « soutien afin d'obtenir l'annulation » de la taxe poids lourds prévue à partir du 1er octobre 2013, dans un courrier daté du 14 août 2013 que s'est procuré AEF Développement durable, et adressé à Philippe Martin, ministre de l'Écologie, Frédéric Cuvillier, ministre délégué aux Transports, Pierre Moscovici, ministre de l'Économie, et Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif. Notamment, la CGPME pointe la publication selon elle « tardive » des textes réglementaires, et souligne qu'elle « ne peut pas accepter que le déploiement d'un système aussi contraignant pour les entreprises soit mis en place dans des délais aussi courts », alors que « les conditions économiques et techniques ne sont pas réunies ». Lors d'un rendez-vous bilatéral à Matignon lundi 26 août, le président de la CGPME a fait part au Premier ministre du « ras-le-bol fiscal des chefs d'entreprise », rapporte en outre la confédération dans un communiqué.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Le Medef Île-de-France demande le report de la mise en œuvre de l'écotaxe poids lourds

Le Medef Île-de-France réclame au gouvernement le report de la mise en œuvre de l'écotaxe poids lourds, mardi 23 juillet 2013. Avec l'Alsace (6,3 %) et la Lorraine (5,3 %), l'Île-de-France est la région « qui supportera le taux le plus élevé (6,1 %) de toutes les régions françaises » en termes de majoration des prix de transport, selon le relais régional du syndicat patronal. Il s'appuie sur l'étude d'impact de la loi portant "diverses dispositions en matière d'infrastructures et de services de transports », promulguée en mai dernier. « Après la pluie de taxes subie depuis 2011 pour financer le Grand Paris, il s'agit d'un nouveau mauvais coup porté à la région capitale », juge le Medef Ile-de-France. Issue de la loi Grenelle I votée en 2009, l'écotaxe poids lourd doit entrer en vigueur le 1er octobre prochain.

Lire la suiteLire la suite