Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

États-Unis : les candidatures d'étudiants internationaux dans les « graduate schools » en perte de vitesse

Le nombre de candidatures d'étudiants étrangers dans les « graduate schools » (établissements délivrant des masters et des doctorats) américaines ont augmenté de 2 % en 2012-2013. Il s'agit de la huitième année de croissance consécutive, mais cette dernière ralentit puisqu'elle était de 9 % en 2011-2012 et de 11 % en 2010-2011. Parallèlement, le nombre de places offertes aux étudiants étrangers a augmenté de 9 % pour l'année scolaire 2012-2013, comme en 2011-2012. Ces chiffres proviennent d'une enquête du Council of graduate schools, publiée jeudi 22 août 2013. L'évolution de l'offre et de la demande en fonction du pays d'origine des étudiants internationaux est également dévoilée.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
États-Unis : les masters et doctorats des universités américaines attirent moins d'étudiants étrangers

Les universités américaines voient l'attractivité de leurs cursus de niveau master et doctorat s'émousser auprès des étudiants étrangers. C'est la conclusion du rapport 2009 du CSG (Council of graduate schools - Association des écoles doctorales) (1) dont Grenadine Reverand et Marion Bruley de l'ambassade de France aux États-Unis se font l'écho. « Le nombre de candidatures d'étudiants internationaux pour les cycles supérieurs n'a en effet augmenté que de 4 % entre 2008 et 2009 après trois années de croissance lente (+ 6 % en 2007-2008 et + 9 % en 2006-2007). Au total, le nombre d'étudiants étrangers postulant dans les 84 universités participant à l'étude CGS reste 5 % au-dessous du niveau de 2003 », précise le rapport du CSG. Le rattrapage amorcé dès 2005-2006 à la suite du 11 septembre semble donc s'essouffler, ajoute l'auteur du rapport.

Lire la suiteLire la suite