Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Réforme des rythmes : le coût du périscolaire augmente de 10 % pour la ville de Toulouse, déjà aux 4,5 jours

Le coût total du fonctionnement des Clae (centres de loisirs associés à l'école) s'élève à 22 millions d'euros, soit deux millions d'euros de plus qu'en 2012, indique Gisèle Verniol, première adjointe (PS) en charge de l'éducation de la ville de Toulouse (Haute-Garonne), lors d'une conférence de presse mercredi 28 août 2013. Depuis 2008, la ville de Toulouse est restée à la semaine de 4,5 jours. Ce surcoût de 10 % s'explique notamment par l'allongement de 20 minutes du périscolaire par jour induit par la réforme des rythmes scolaires, détaille Gisèle Verniol. Cette augmentation est également due à la création de nouveaux Clae et à la disparition des mercredis de concertation (dits « mercredis libérés » AEF n°196484). Près de 27 900 enfants sont inscrits aux Clae des écoles publiques de Toulouse sur les 31 000 élèves. La ville prépare également son PEDT (projet éducatif territorial).

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Réforme des rythmes scolaires : un décret et un arrêté relatifs au fonds d'amorçage publiés au JO du 4 août 2013

Un décret et un arrêté relatifs au « fonds d'amorçage pour la réforme des rythmes scolaires dans le premier degré » sont publiés au Journal officiel du 4 août 2013. Le décret connaît peu de modifications par rapport à une version antérieure dont AEF avait eu copie en juin 2013 (AEF n°187603). L'arrêté confirme les montants évoqués par Jean-Marc Ayrault en décembre 2012 (AEF n°199456) : un montant forfaitaire de 50€ par élève auquel s'ajoute une majoration forfaitaire pour certaines communes (1) de 40€ par élève en 2013-2014 et de 45€ par élève en 2014-2015. Ce fonds est créé par l'article 67 de la loi du 8 juillet 2013 (AEF n°185947).

Lire la suiteLire la suite
Rythmes : 84 M€ devraient être versés par le fonds d'amorçage en 2013-2014 et 93 M€ en 2014-2015

84 M€ devraient être versés aux communes via le fonds d'amorçage relatif aux nouveaux rythmes scolaires en 2013-2014 et 93 M€ en 2014-2015, selon des données présentées dans la COG (convention d'objectifs et de gestion), signée par la Cnaf et l'État, le 16 juillet 2013 (AEF n°185388). Il s'agit des « versements qui seront faits par l'État », explique la Cnaf à AEF. Un tableau de la COG détaille les versements réalisés au titre du fonds d'amorçage sur la période allant de septembre 2013 à août 2015 en distinguant les montants attribués par les communes en prévoyant diverses hypothèses. Le montant total de ces versements selon l'hypothèse « retenue » correspond à 177 M€, soit un somme inférieure aux 250 M€ annoncés par le président de la République en novembre 2012 (AEF n°201874).

Lire la suiteLire la suite