Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

La FNSEA et l'UNAPL se disent « déçues » après l'annonce du contenu de la réforme des retraites

Après l'annonce des mesures de la réforme des retraites par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, mardi 27 août, la FNSEA et l'Unapl expriment leur déception. Dans un communiqué du jeudi 29 août 2013, la première indique que « si les promesses de campagne du Président de la République visant à revaloriser les plus faibles retraites agricoles figurent bien dans la réforme du gouvernement, les conditions de financement de ces mesures sont inacceptables ». Dans un communiqué du vendredi 30 août, la seconde organisation regrette pour sa part « que le gouvernement n'ait pas exploré toutes les pistes, et notamment la remise à plat des régimes spéciaux, avant de décider le recours à de nouvelles augmentations pénalisantes pour la compétitivité et l'emploi ».

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Réforme des retraites : Matignon opte pour l'augmentation des cotisations et une durée de cotisation à 43 ans d'ici 2035

Le Premier ministre a présenté lors d'une conférence de presse, ce mardi 27 août 2013, les principaux axes de son projet de réforme des retraites, qui vise à la fois à équilibrer les régimes de retraite d'ici 2020 et à assurer la pérennisation de cet équilibre jusqu'en 2040. Ces annonces entérinent notamment une augmentation des cotisations sociales dès 2014 pour les actifs et employeurs. Ces cotisations, d'ici 2017, devraient au final augmenter de 0,3 point pour les actifs et d'autant pour les employeurs. Les retraités sont également mis à contribution via une imposition sur la majoration de 10 % des pensions des retraités ayant élevé au moins trois enfants. L'équilibre à long terme devrait aussi passer par un allongement progressif de la durée de cotisation, à partir de 2020, pour aboutir à 43 années requises à partir de 2035. La mise en place, d'ici 2015, d'un compte pénibilité est également confirmée.

Lire la suiteLire la suite
Concertation sur les retraites : vers un compte pénibilité au 1er janvier 2015, précédé de négociations de branches

Jean-Marc Ayrault et les ministres concernés par la réforme des retraites (1) ont terminé ce mardi 27 août 2013 le dernier round de la concertation sur les retraites (AEF n°183683) en recevant Solidaires, Force Ouvrière, l'UPA, l'Unsa et la FSU. À l'issue de leur entretien Solidaires et FO ont rappelé leur opposition à toute augmentation de la durée de cotisation, tout comme la FSU, et précisé que le compte pénibilité verrait le jour au 1er janvier 2015, après la tenue de négociations de branches. De son côté, l'UPA confirme la volonté du Premier ministre de mener une réflexion sur le financement de la protection sociale qui trouverait une traduction dans le PLFSS pour 2014 pour ce qui concerne les cotisations famille. Le projet de loi, finalisé dans les tout prochains jours, sera transmis aux caisses de sécurité sociale et au Conseil d'État le 4 septembre et présenté au conseil des ministres le 18 septembre.

Lire la suiteLire la suite