Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Service abonnements 01 83 97 46 50

Entre 1990 et 2010, les prestations sociales ont perdu en pouvoir redistributif (Économie et Statistique, n°459)

Paru ce mois-ci dans le n°459 de la revue, Économie et statistique, un article d'Alexis Eidelman, Fabrice Langumier et Augustin Vicard (1) se donne pour objectif de « dresser un bilan de l'évolution de la redistribution en France » sur une période de vingt ans, de 1990 à 2010. L'article montre un « mouvement contradictoire » entre un impôt sur le revenu et des prestations sociales qui ont perdu en progressivité, et une fiscalisation du financement de la protection sociale qui a réintroduit une nouvelle forme de progressivité. Au final, l'étude, conclut que « la progressivité d'ensemble du système socio-fiscal n'aurait pas connu d'inflexion majeure entre 1990 et 2010 » (2).

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement