Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Formation professionnelle| Dépêche n°183075

Le compte personnel de prévention de la pénibilité abondera le CPF (compte personnel de formation)

Le financement d'actions de formation professionnelle continue est une des utilisations possibles du compte personnel de prévention de la pénibilité dont la création est prévue par le projet de loi « garantissant l'avenir et la justice du système de retraites », transmis par le gouvernement pour avis au Conseil d'État, jeudi 5 septembre 2013. À compter du 1er janvier 2015, le bénéfice de ce compte financé par les entreprises sera ouvert aux salariés du secteur privé exposés à au moins un des dix facteurs de pénibilité reconnus par le code du travail. Un fonds géré par la Cnav pourra effectuer des versements aux « financeurs des actions de formation ». Selon l'exposé des motifs du projet de loi, une partie des points acquis par les salariés bénéficiaires du dispositif « devra être utilisée en vue d'une formation, en articulation étroite avec le compte personnel de formation ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 92 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Retraites : le projet de loi prévoit d'améliorer l'acquisition des droits des apprentis et des chômeurs en formation

Les apprentis pourront valider l'ensemble de leurs trimestres d'apprentissage pour leur retraite, d'après l'article 16 du projet de loi sur les retraites, qui vient d'être transmis au Conseil d'État pour avis et doit être présenté le 18 septembre 2013 en Conseil des ministres. Le Premier ministre avait détaillé le 27 août dernier les grands axes de la réforme. Actuellement, les apprentis « cotisent sur une assiette forfaitaire trop faible pour leur permettre de valider une durée d'assurance vieillesse égale à celle de leur contrat », souligne l'exposé des motifs. Le projet de réforme prévoit aussi d'améliorer la prise en compte des périodes de formation des chômeurs dans le calcul de leur retraite (article 17). En outre, un compte « pénibilité » devrait être créé pour permettre aux salariés exposés de se reconvertir (article 6) (AEF n°183075).

Lire la suiteLire la suite
Le volet formation du « compte individuel pénibilité » proposé par le rapport Moreau est évalué à 1,2 milliard d'euros

« Un ‘compte individuel pénibilité' serait ouvert pour chaque salarié exposé à au moins un facteur de risque professionnel [et] il permettrait au salarié d'accumuler des droits proportionnels à l'exposition et portables tout au long de sa carrière. » Ce compte, dont la création est proposée par le rapport de la commission pour l'avenir des retraites remis au Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, vendredi 14 juin 2013, pourrait notamment permettre aux salariés concernés de « dégager du temps au cours de la carrière pour travailler sur une réorientation professionnelle vers un métier moins pénible, y compris grâce au suivi d'une formation ». Un volet formation dont le coût est évalué à 1,2 milliard d'euros par an par la commission, sur un coût total de 2,1 milliards (financement de temps partiel 0,7 Mds et celui de trimestres de retraite 0,2 Mds).

Lire la suiteLire la suite
Le rapport Moreau propose d'améliorer l'acquisition des droits à la retraite des apprentis et des chômeurs en formation

« L'abattement de 11 points appliqué sur l'assiette [de cotisation] des apprentis, comme l'assiette forfaitaire de cotisations, pourraient être supprimés », afin de « remédier aux inégalités » dans l'acquisition des droits à la retraite, suggère le rapport Moreau sur l'avenir des retraites, publié vendredi 14 juin 2013. Actuellement, les apprentis constituent l'une des « principales » catégories d'assurés en activité professionnelle à ne pas acquérir de droits à retraite proportionnés à leur rémunération. Leurs cotisations sont prises en charge par l'État et calculées sur une base forfaitaire qui correspond à la rémunération minimale de l'apprenti, et qui est elle-même diminuée de 11 points de Smic. Autres propositions du rapport : permettre aux chômeurs de valider un trimestre pour 50 jours de formation et créer un « compte individuel pénibilité ».

Lire la suiteLire la suite