Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

Geneviève Fioraso : « Il ne reste plus que quatre universités en double déficit »

Geneviève Fioraso, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, a tenu sa conférence de presse de rentrée, mercredi 11 septembre 2013, centrée sur les « 23 mesures » mises en oeuvre pour « favoriser la réussite étudiante », déjà annoncées au cours de l'année écoulée. Elle a longuement détaillé les efforts relatifs à la vie étudiante (bourses, logement, santé). Elle est également revenue sur les difficultés financières des universités, insistant sur l'efficacité des plans de redressement mis en place cette année, puisque « seules quatre universités accuseront un double déficit en 2013 contre 7 l'an passé ». Enfin, s'agissant des 1 000 postes créés en 2012-2013, elle réfute l'idée qu'une partie aurait été gelée.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 92 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Laïcité : « Interdire le port de signes religieux ostensibles à l'université serait une très mauvaise idée » (JL Salzmann, CPU)

« Faire une loi interdisant le port de signes religieux ostensibles à l'université serait une très mauvaise idée. Nous l'avons dit et écrit à la mission 'laïcité' du Haut Conseil à l'intégration (HCI) qui a auditionné la CPU », indique à AEF Jean-Loup Salzmann, président de la CPU (Conférence des présidents d'université) et de l'université Paris-XIII. Il réagit à un article du « Monde » du 6 août 2013, selon lequel un rapport du HCI (1) propose l'adoption d'une loi interdisant dans l'enseignement supérieur public « les signes et tenues manifestant ostensiblement une appartenance religieuse ». De son côté, l'Observatoire de la laïcité rappelle dans un communiqué du 5 août que ce rapport « n'engage que la mission laïcité du HCI, mission qui n'est plus en fonction » et que « cette question n'est pas à ce jour » dans son programme de travail. L'Unef estime quant à elle que « la laïcité ne doit pas être la stigmatisation de l'islam ».

Lire la suiteLire la suite
URGENT. Plan campus : sur 75 opérations, 47 basculent en maîtrise d'ouvrage publique, 23 restent en PPP et 5 sont reportées (MESR)

Sur 75 opérations prévues en PPP dans le cadre de l'opération campus (1), 23 restent en PPP (partenariat public-privé), 47 basculent en MOP (maîtrise d'ouvrage publique), montage innovant ou article 73 du code des marchés publics (marché de conception, réalisation et exploitation ou maintenance), et 5 opérations sont reportées : tels sont les arbitrages rendus sur le plan campus après quatre réunions interministérielles, indique à AEF le MESR jeudi 28 mars 2013. Les 23 PPP maintenus le sont parce qu'ils étaient « très ou suffisamment avancés », explique le ministère, citant les exemples de Lyon-Sud médecine (AEF n°196715), de l'Océanomed de Marseille (AEF n°202232), l'ENS de Lyon, le projet biologie-santé de Lorraine ou GreenEr à Grenoble (AEF n°209814). L'hôtel des chercheurs à Strasbourg se fera également en PPP, le modèle économique (paiement des chambres) justifiant le recours au contrat de partenariat (AEF n°202120). Parmi les cinq opérations reportées figurent deux projets au Havre, l'Imredd (Institut méditerranéen du risque, de l'environnement et du développement durable) de Nice et une partie d'un PPP de Lille (AEF n°233293), les projets n'ayant pas été considérés suffisamment justifiés.

Lire la suiteLire la suite
Geneviève Fioraso compte « faire très attention à ce que les difficultés budgétaires des universités ne portent pas atteinte à leur image »

« Nous allons faire très attention à ce que les difficultés budgétaires que rencontrent nos universités ne portent pas atteinte à leur image », déclare Geneviève Fioraso, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, à l'occasion de sa conférence de presse de rentrée mardi 18 septembre 2012 à Paris. Indiquant que « onze universités » (1) accusent deux déficits budgétaires consécutifs » en 2010 et 2011 (AEF n°210567), elle insiste sur le fait que ces établissements « ne seront pas mis sous tutelle rectorale, contrairement à ce qui se faisait sous le gouvernement précédent ». « Voilà une conception assez curieuse de l'autonomie », s'étonne la ministre, pour qui ces difficultés ne sont pas tant du fait des universités elles-mêmes que d'une « loi LRU bâclée qui n'a pas été accompagnée sur le terrain ». « Il n'y a rien de catastrophique, nous pouvons corriger les choses et redonner à nos universités l'image qu'elle méritent. »

Lire la suiteLire la suite
« L'objectif est de tenir l'engagement de 40 000 logements étudiants au cours du mandat », indique Geneviève Fioraso

« Le logement est le facteur qui a le plus d'impact sur le pouvoir d'achat des étudiants », rappelle Geneviève Fioraso, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, en soulignant que l'objectif du gouvernement « est de tenir l'engagement de 40 000 logements étudiants au cours du mandat » (AEF n°219897). Elle s'exprime jeudi 23 août 2012, à l'issue d'une visite de la résidence Crous « Nicole Reine Lepaute », dans le XIIIe arrondissement de Paris. Cette résidence, « financée à 40 % par la ville de Paris », comme le rappelle Anne Hidalgo, première adjointe au maire de Paris, compte 207 chambres et ouvrira ses portes en septembre 2012. Elle est la preuve que « si l'État veut construire des logements étudiants rapidement, il ne peut le faire sans la coopération des collectivités territoriales », selon Geneviève Fioraso.

Lire la suiteLire la suite