Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

« 34 plans pour l'industrie » : les réactions de l'ARF, du Medef, de Systematic, du club des entrepreneurs

« L'état retrouve un rôle de stratège et démontre sa capacité à rassembler les acteurs pour analyser les forces et les atouts de notre pays, les marchés prometteurs, les technologies porteuses, pour faire des choix et orienter un nouveau partenariat public-privé autour de filières et de grands projets prioritaires », indique l'Association des régions de France, vendredi 13 septembre 2013. L'ARF réagit au lancement « des 34 plans de bataille » industriels, « destinés à hisser la France au meilleur niveau dans la compétition mondiale », présentés le 12 septembre 2013 par le président de la République (AEF n°182613). Le Medef dit de son côté « partager la nouvelle ambition industrielle affichée par le gouvernement » et entend « compléter dans les mois qui viennent cette première réflexion grâce à son projet '2020 - Faire gagner la France' ».

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
François Hollande affecte 3,5 Md€ des investissements d'avenir au lancement de « 34 plans de bataille industriels »

Le président de la République François Hollande lance 34 « plans de bataille » industriels (1) « destinés à hisser la France au meilleur niveau dans la compétition mondiale », annonce-t-il lors d'un discours sur « la nouvelle France industrielle », jeudi 12 septembre 2013 au Palais de l'élysée. 3,5 milliards d'euros issus du deuxième programme d'investissements d'avenir présenté début juillet seront affectés à leur financement (AEF n°185872). « Ils sont les fruits de plus d'un an de travail mené par le ministère du Redressement productif au sein du Conseil national de l'industrie et des pôles de compétitivité, à partir d'un examen précis de nos atouts, de nos failles et de notre positionnement dans la bataille économique », précise François Hollande. Il attend une « mobilisation » des structures où collaborent entrepreneurs, chercheurs, ingénieurs, designers et créateurs.

Lire la suiteLire la suite