Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».
Home| Social / RH| Politiques de l’emploi| Dépêche n°182251

Emplois d'avenir : « 2014-2015 doivent être des années de mobilisation pour réussir la sortie » (rapport parlementaire)

« 2013 a été l'année de la mobilisation pour réussir l'entrée, 2014 et 2015 doivent être celles de la mobilisation sur la formation et le tutorat pour réussir la sortie », affirme Jean-Marc Germain (PS), président-rapporteur de la mission parlementaire sur la mise en œuvre des emplois d'avenir le 18 septembre 2013. Lors de la remise du rapport, le député assure qu' « après un retard à l'allumage », les emplois d'avenir ont trouvé leur « rythme de croisière […] grâce à une forte mobilisation ». L'effort doit se porter sur l'objectif de 30 % de contrats fléchés vers les ZUS en 2014 : « nous devons les atteindre coûte que coûte », insiste Claude Bartolone, président de l'Assemblée nationale, à l'initiative de la mission. « Le déploiement a été plus rapide en zone rurale qu'en zone urbaine », constate le rapporteur qui note de fortes disparités entre les territoires.

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 94 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Social / RH
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Michel Sapin assure que l'objectif des 100 000 emplois d'avenir dont 20 % en ZUS sera atteint avant fin 2013

Michel Sapin met en avant plusieurs « points de satisfaction » dans la montée en charge des emplois d'avenir dont le nombre de prescriptions dépasse selon lui les 54 000 au 4 septembre 2013. Auditionné par la mission d'information sur la mise en œuvre du dispositif, le ministre du Travail affirme qu'actuellement « plus de 500 contrats sont signés chaque jour. À ce rythme, les 100 000 emplois seront atteints sans difficulté à la fin de l'année ». Sur les ZUS, il se dit « catégorique » : « nous atteindrons l'objectif des 20 % » fin 2013 (1). Michel Sapin note cependant des « points de vigilance » : « l'accompagnement du jeune doit se faire dans la durée, nous devons rester attentifs à cela ». « Il faut que la formation soit réelle », ajoute-t-il, précisant néanmoins qu'il est « trop tôt pour juger de la qualité de la formation reçue par le jeune ».

Lire la suiteLire la suite
Emplois d'avenir : l'objectif gouvernemental de 20 % de jeunes habitant en ZUS n'était pas tenu fin juillet 2013

À la fin du mois de juillet 2013, 4 662 jeunes de ZUS avaient signé un emploi d'avenir, soit 15,4 % des prescriptions pour ces contrats aidés lancés en novembre 2012 : « nous ne sommes pas encore à l'objectif de 20 % » pour les quartiers prioritaires en 2013 (1), admet François Lamy. Auditionné par la mission d'information sur la mise en œuvre des emplois d'avenir le 3 septembre 2013, le ministre délégué à la Ville avance plusieurs explications : la difficulté financière des collectivités territoriales et associations de ces quartiers, le profil de ces jeunes « éloignés des réseaux, qu'il faut aller chercher et qui souvent ne sont pas inscrits à Pôle emploi », les « réticences » du secteur marchand due à l'image véhiculée par ces quartiers. « La dérogation permettant d'étendre le dispositif aux jeunes des ZUS jusqu'à bac+3 a été diversement appliquée », ajoute-t-il.

Lire la suiteLire la suite
Emplois d'avenir : les centres de gestion de la FPT peuvent recruter des jeunes pour aider les petites collectivités

Une circulaire du 30 juillet 2013 détaille les modalités de recrutement de jeunes en emplois d'avenir par les centres de gestion de la fonction publique territoriale pour les mettre à disposition des petites collectivités territoriales qui « peuvent se heurter à des difficultés pour recruter un jeune salarié à temps plein ». La DGEFP et le directeur général des collectivités locales précisent dans cette circulaire que la mise à disposition doit être « à but non lucratif » et que « le centre de gestion, qui signe la demande d'aide est seul à porter la responsabilité des engagements pris envers le salarié, que ce soit pendant l'emploi d'avenir (encadrement, tutorat, formation…) ». La circulaire indique également que le centre de gestion doit conclure avec le jeune un contrat à temps plein qui peut être mis à disposition de 3 collectivités au maximum.

Lire la suiteLire la suite
Près de 50 000 emplois d'avenir mis en place en cumulé début août (François Hollande)

Au 5 août 2013, 45 686 emplois d'avenir ont été signés, neuf mois après la mise en place du dispositif, annonce le président de la République à l'occasion de son déplacement à La-Roche-sur-Yon (Vendée), en présence du ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, Michel Sapin. Intervenant en ouverture d'une table ronde à la mission locale du Pays Yonnais, François Hollande précise que 11 000 jeunes ont été recrutés en emploi d'avenir au mois de juillet contre 8 000 en juin. La preuve, selon lui, que « nous sommes dans une phase d'accélération » et que l'objectif des 100 000 recrutement à la fin de l'année peut-être atteint.

Lire la suiteLire la suite
Emplois d'avenir : le service militaire adapté s'engage à préformer 1 000 jeunes d'ici au 31 décembre 2014

« Le SMA [service militaire adapté] s'engage, par ses actions de formation, à apporter d'ici le 31 décembre 2014, un vivier de 1 000 jeunes des Outre-mer qui seront éligibles au dispositif 'emplois d'avenir', préparés à mieux s'insérer professionnellement et répondant aux exigences des employeurs. » C'est ce que prévoit le « protocole cadre sur la mise en oeuvre des emplois d'avenir » signés entre le ministre du Travail, Michel Sapin, le ministre des Outre-mer, Victorin Lurel, et le général commandant du SMA, Philippe Loïacono, ainsi que l'indiquent les trois parties dans un communiqué diffusé mardi 30 juillet 2013. Le protocole d'accord précise que, « afin d'alléger les coûts de formation à la charge des employeurs et d'accélérer [l']employabilité [des jeunes], le SMA propose une offre de préformation globale en amont des emplois d'avenir ».

Lire la suiteLire la suite
Comment les missions locales mettent en place les emplois d'avenir 

Neuf mois après la création des emplois d'avenir, quel bilan peut-on en faire ? Si 40 % de l'objectif fixé par le gouvernement a été atteint à la mi-juillet, les missions locales, qui ont un rôle clé dans ce dispositif, estiment qu'il est normal que le lancement de ce nouveau programme prenne du temps. L'enjeu est d'abord de « construire des parcours d'emploi durables pour les jeunes », tient à rappeler Serge Kroichvili, délégué général de l'UNML. « Les objectifs fixés par le gouvernement « ne sont pas trop ambitieux, comme certains le laissaient entendre ». S'agissant de l'ouverture du dispositif au secteur marchand, les missions locales se veulent vigilantes pour éviter les effets d'aubaine. « Nous pouvons refuser des dossiers qui n'offriraient pas assez de garantie au jeune sur le type de poste proposé », assure Antonio Correia, directeur de la mission locale de Paris.

Lire la suiteLire la suite