Continuer sans accepter

Bonjour et bienvenue sur le site d’AEF info
Vos préférences en matière de cookies

En plus des cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, le groupe AEF info et ses partenaires utilisent des cookies ou des technologies similaires nécessitant votre consentement.

Avant de continuer votre navigation sur ce site, nous vous proposons de choisir les fonctionnalités dont vous souhaitez bénéficier ou non :

  • Mesurer et améliorer la performance du site
  • Adapter la publicité du site à vos centres d'intérêt
  • Partager sur les réseaux sociaux
En savoir plus sur notre politique de protection des données personnelles

Vous pourrez retirer votre consentement à tout moment dans votre espace « Gérer mes cookies ».

« Les Moocs viennent conforter, plus que concurrencer, le business model des grandes écoles de management » (ESC Dijon)

« Le déploiement des Moocs vient conforter, plus que concurrencer, le business model des grandes écoles de management, dans lequel la création de valeur ne se limite pas à la transmission des connaissances », écrivent Stéphan Bourcieu, directeur général du groupe ESC Dijon-Bourgogne, et Olivier Léon, directeur adjoint, dans un article intitulé « Les Moocs, alliés ou concurrents des business schools » paru dans « L'Expansion management review » de juin 2013 (1). « Paradoxalement, cette approche pédagogique est même susceptible d'améliorer la qualité des connaissances transmises aux étudiants, mais aussi la demande de services complémentaires d'accompagnement. » Les deux auteurs concluent que si les cours en ligne ne concurrencent pas directement les business schools, ils « peuvent se révéler être un produit de substitution redoutable aux traditionnels manuels ».

Cette dépêche est réservée aux abonnés
Il vous reste 94 % de cette dépêche à découvrir.

  • Retrouver l’intégralité de cette dépêche et tous les contenus de la même thématique
  • Toute l’actualité stratégique décryptée par nos journalistes experts
  • Information fiable, neutre et réactive
  • Réception par email personnalisable
TESTER GRATUITEMENT PENDANT 1 MOIS
Test gratuit et sans engagement
Déjà abonné(e) ? Je me connecte
  • Thématiques
  • Coordonnées
  • Création du compte

Thématiques

Vous demandez à tester la ou les thématiques suivantes*

sur5 thématiques maximum

1 choix minimum obligatoire
  • Enseignement / Recherche
  • 👁 voir plus
    ✖ voir moins

Fréquence de réception des emails*

Un choix minimum et plusieurs sélections possibles. Vous pourrez modifier ce paramétrage une fois votre compte créé

Un choix minimum obligatoire

* Champs obligatoires

Coordonnées

Renseignez vos coordonnées*

Veuillez remplir tous les champs
Votre numéro de téléphone n'est pas valide

* Champs obligatoires

Création de compte

Tous les champs sont obligatoires
Votre adresse e-mail n'est pas valide
Seulement les adresses e-mails professionnelles sont acceptées

Cette adresse vous servira de login pour vous connecter à votre compte AEF info

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont au moins 1 chiffre
Ces mots de passe ne correspondent pas. Veuillez réessayer

Votre mot de passe doit contenir 8 caractères minimum dont 1 chiffre

En validant votre inscription, vous confirmez avoir lu et vous acceptez nos Conditions d’utilisation, la Licence utilisateur et notre Politique de confidentialité

* Champs obligatoires

Valider

Merci !

Nous vous remercions pour cette demande de test.

Votre demande a été enregistrée avec l’adresse mail :

Nous allons rapidement revenir vers vous pour vous prévenir de l’activation de votre nouvel accès.

L’équipe AEF info


Une erreur est survenue !

Une erreur est survenue lors de l'envoi du formulaire. Toutes nos excuses. Si le problème persiste, vous pouvez nous contacter par téléphone ou par email :
 service.clients@aefinfo.fr  01 83 97 46 50 Se connecter

à lire aussi
Les Moocs, « tsunami » pour les écoles supérieures ou dispositifs complémentaires ? (échos d'un débat au Cnam)

« Pour certains, les Moocs (1) représentent un tsunami et aucune institution n'y survivra, je n'y crois pas car ils sont essentiellement centrés sur la transmission de connaissances qui n'est qu'un des éléments de la chaîne de valeur d'une école supérieure », estime Olivier Léon, directeur adjoint du groupe ESC Dijon-Bourgogne, lors d'un colloque organisé par le Comité mondial pour les apprentissages tout au long de la vie, le 18 juin 2013 au Cnam (Conservatoire national des arts et métiers) à Paris. Un débat contradictoire était proposé entre Olivier Léon et Philippe Silberzahn, professeur à l'EM Lyon business school, ce dernier se disant « absolument convaincu » que les Moocs sont « un danger pour les écoles », mais aussi que « ce n'est pas grave ».

Lire la suiteLire la suite
Une étude de la Fnege analyse les « turbulences » entre les établissements d'enseignement supérieur de gestion et leur corps professoral

« Les établissements d'enseignement supérieur de gestion sont à un carrefour : certains connaissent déjà des crises graves (déficits colossaux, postes non pourvus, etc). Il leur faut aujourd'hui réinventer leurs fondamentaux, après une période d'homogénéisation qui a eu des effets pervers. Les normes véhiculées par les accréditations et les classements convergent en effet implicitement vers le modèle de Harvard, qui n'est pas tenable. » C'est ce que constate Jacques Thévenot, professeur à l'ICN business school, au terme d'une étude qu'il a menée pour le compte de la Fnege avec Anne-Laure Boncori, professeur assistant à l'Inseec, et intitulée : « Les institutions d'enseignement supérieur de gestion et leur corps professoral ». Présentée le 19 mars 2013, cette étude, longue d'une centaine de pages, analyse les rapports qu'entretiennent, en France mais aussi en Allemagne et au Québec, les corps professoraux et les établissements de gestion, pour « identifier les possibles causes historiques et les mécanismes à l'origine des tensions actuelles ». « Sur fond de crispations identitaires, de perte de sens et de tensions sur les ressources, tout semble pousser le système vers une impasse », écrivent en effet les auteurs en introduction. La dernière partie de l'étude propose « un certain nombre de pistes de réflexion et de préconisations à destination de l'ensemble des acteurs, parmi lesquels figurent au premier plan les responsables d'établissement ».

Lire la suiteLire la suite
« Pendant combien de temps les étudiants vont accepter de payer pour des enseignants qu'ils ne verront sans doute jamais ? » (D. Lapert, TEM)

« Pendant combien de temps encore, les étudiants et surtout leurs parents, vont accepter de payer de plus en plus cher pour des enseignants qu'ils ne verront sans doute jamais, parce qu'ils sont embauchés à produire de la recherche, avec pour conséquence leur remplacement par des écrans d'ordinateurs dans le cadre de cours en e-learning, une solution à laquelle les écoles recourent de plus en plus ? » C'est l'une des interrogations que soulève Denis Lapert, directeur de Télécom École de management, dans une libre opinion sur les classements d'écoles de commerce, transmise à la presse le 23 novembre 2012. Dans ce texte, Denis Lapert dénonce « l'approche quantitative » des palmarès, dont la logique « pousse les établissements à une course effrénée (parfois incontrôlée) vers la taille critique, un phénomène conforté par la logique des accréditations internationales ». Il examine ensuite les raisons qui peuvent justifier les fusions d'écoles, ces « tentatives de regroupements parfois surprenantes, dont on ne peut pas vraiment dire que la complémentarité, la proximité géographique, ou l'orientation métier-secteur des étudiants, en soient les lignes directrices ».

Lire la suiteLire la suite
Écoles de management : « Le modèle économique est en tension en raison des règles du jeu que nous avons choisies » (Thomas Durand, Cnam)

« L'explication principale à l'inflation des coûts dans les écoles de management se trouve dans la course aux rankings et aux accréditations, à travers les publications étoilées et le développement du corps enseignant », déclare Thomas Durand, directeur du département « management, innovation, prospective » du Cnam. Il s'exprime en introduction du colloque organisé par AEF le 15 juin 2012 à Paris, qui s'intitule « Le modèle de financement et de gouvernance des écoles de management françaises est-il durable ? » (AEF n°213054) (1). « Nous ne sommes pas dans une crise du secteur, mais dans une situation où le modèle économique est en tension en raison des règles du jeu que nous avons choisies. Il faut s'intéresser à l'amont du problème plutôt que seulement traiter les symptômes », affirme-t-il. Thomas Durand reconnaît toutefois qu'il peut sembler paradoxal de parler de « crise » dans ce domaine, alors que le marché s'est « extraordinairement développé » et que « la demande internationale est très forte ».

Lire la suiteLire la suite