Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Dans "Désubériser, reprendre le contrôle", Florian Forestier milite pour la création d’un cercle vertueux social

"L’ubérisation est devenue un symbole : celui des transformations que le numérique impose à notre modèle social, remis en cause dans ses fondements", explique Florian Forestier, coauteur de "Désubériser, reprendre le contrôle", publié aux éditions du Faubourg. Disponible depuis le 28 mai 2020, cet ouvrage s’interroge sur trois questions : les plateformes vont-elles dégrader ou réinventer le travail ? Peuvent-elles s’affranchir des règles de concurrence et des règles sociales existantes ? Et quelle nouvelle gouvernance et organisation du travail impliquent-elles dans notre société ?  

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
Travailleurs des plateformes : Muriel Pénicaud annonce le lancement d’une nouvelle mission

Au lendemain d’un arrêt de la Cour de cassation reconnaissantl’existence d’un contrat de travail entre Uber et un chauffeur de VTC (lire sur AEF info), la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, annonce, le 5 mars 2020 sur Europe 1, vouloir lancer une mission "pour inventer des règles qui permettent la liberté et la protection" des travailleurs des plateformes. Pilotée avec le ministère de l’Économie, elle sera officiellement lancée dans les prochains jours et devra rendre ses conclusions d’ici l’été, confirme le ministère du Travail. "La grande majorité des chauffeurs veut être indépendante, mais ils veulent également et à juste titre avoir des protections", poursuit Muriel Pénicaud. La future mission pourrait travailler de manière conjointe avec celle déjà conduite par Jean-Yves Frouin, chargé d’imaginer la future représentation des travailleurs des plateformes (lire sur AEF info).

Lire la suiteLire la suite