Politique de cookies
Le groupe AEF info utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité, mesurer l’audience, optimiser les fonctionnalités et vous proposer des contenus personnalisés. Avant de continuer votre navigation sur ce site, vous pouvez également choisir de modifier vos réglages en matière de cookies.
Politique de protection des données personnelles

Paramétrer Tout accepter

Service abonnements 01 83 97 46 50

Immobilier : "Soit on laisse le patrimoine universitaire se dégrader, soit on prend le taureau par les cornes" (O. Laboux)

Face au refus catégorique de Bercy de revenir sur l’interdiction d’emprunt faite aux universités, la CPU porte depuis un an et demi une idée de montage sui generis dénommé PEEC 2030, (programme efficacité énergétique des campus), lequel s’appuie pour partie sur un emprunt de la BEI. C’est ce programme qu’Olivier Laboux, président de l’université de Nantes et vice-président de la CPU, présente dans une interview à AEF info, le 23 janvier 2019. Il revient également sur deux autres éléments importants de la stratégie immobilière des universités : la dévolution du patrimoine et la valorisation (notamment le volet immobilier des SUR). Estimant toutefois que l’avenir des "subventions qui tombent" (dont le CPER) est "assez compromis", il appelle les présidents à "prendre le taureau par les cornes" pour ne pas laisser leur patrimoine se dégrader.

Cet article est réservé à nos abonnés

Que diriez-vous de découvrir nos services d’information en temps réel ainsi que les dossiers thématiques et les newsletters de nos rédactions ?
Nous vous invitons à formuler une demande de test pour accéder à AEF info.

Cette offre d’essai est gratuite et sans engagement
à lire aussi
PLF 2019 : l’amendement LREM pour la rénovation énergétique des établissements du supérieur n’a pas été soutenu

L’amendement déposé par plusieurs députés LREM et visant à "créer un programme budgétaire spécifique destiné à la rénovation énergétique des établissements publics d’enseignement supérieur" (lire sur AEF info) n’a finalement pas été soutenu, lors de l’examen en séance publique des crédits de la mission "Action et transformation publiques", mercredi 14 novembre 2018. L’amendement prévoyait de doter le nouveau programme, intitulé "Rénovation énergétique des établissements publics à coopération scientifique, culturel et professionnel", de 300 M€ en AE et 33 M€ en CP, afin de déployer un "pilote démonstrateur d’une rénovation 'intelligente' du parc des universités".

Lire la suiteLire la suite